Quelles études et quels diplômes pour devenir avocat ?

diplôme études avocat

Défense, assistance, conseil et médiation… autant de missions qui incombent à l’avocat. Découvrez le chemin qui mène vers le métier d’avocat.

Les étapes à suivre pour devenir avocat

L’examen du barreau est la première phase à passer pour permettre à un diplômé en Master 1 de devenir avocat. Mais avant d’arriver là, quelques étapes s’imposent.
Il est important de préciser qu’il est tout à fait possible de devenir avocat sans détenir le diplôme du baccalauréat. Mais pour cela, l’étudiant doit suivre une formation de 2 ans afin d’obtenir un diplôme d’accès aux études universitaires.
Après 4 ans d’études de droit au minimum, le futur avocat obtient le Master 1. Il est alors qualifié pour participer à l’examen d’entrée au Centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA) après s’être inscrit dans l’Institut d’études judiciaires (IEJ) de son choix. S’il réussit à cet examen, il intégrera une école d’avocats et poursuivra une formation de 18 mois répartie en 3 étapes de 6 mois.
La première consiste en une formation théorique. Durant la deuxième phase, l’étudiant doit suivre un stage au sein d’un cabinet d’avocat. Et à la troisième étape, il doit entreprendre un projet pédagogique individuel.
À la suite de cette formation, l’élève avocat doit passer un examen de sortie qui sera sanctionné par un Certificat d’aptitude à la profession d’avocat. L’inscription et la prestation de serment auprès du barreau de son choix sont les étapes finales de son parcours.

Les études à suivre pour devenir avocat

Pour devenir avocat, il faut évidemment suivre des études de droit. Après l’obtention d’un Master 1, le futur avocat peut se spécialiser dans un domaine plus précis.
Si, par exemple, il souhaite mettre ses compétences au service des entreprises, il devra s’orienter vers le droit privé. Pour assurer les missions d’un avocat d’entreprise, il lui faudra en effet maîtriser le droit des sociétés et le droit social, entre autres.
Le métier d’avocat n’est pas uniquement destiné aux juristes privatistes. Les publicistes peuvent également assurer la fonction d’avocat. Ces derniers opèrent dans les situations où l’État, une collectivité territoriale ou un établissement public intervient.
Si l’étudiant choisit cette option, il traitera les litiges liés à l’exercice d’un contrat de marché public, aux opérations d’urbanisme, etc. Pour cela, il devra développer des compétences en droit administratif, en droit des contrats et de la concurrence, en droit des marchés publics…

Les qualités requises pour devenir avocat

L’exercice de cette profession exige un certain nombre de qualités. L’avocat doit être en mesure de s’adapter à toutes les situations et faire preuve de dévouement dans ses missions. D’autre part, les compétences de l’avocat ne se limitent pas sur le plan juridique, car il peut être amené à intervenir auprès d’un particulier, d’une entreprise ou encore d’un organisme public…
Pour se démarquer, avoir une grande capacité de travail et surtout une bonne qualité oratoire et rédactionnelle s’avère indispensable. À cela s’ajoute un esprit d’analyse et de synthèse développé. Ces dernières qualités lui permettront de prendre des décisions avec objectivité tout en considérant les intérêts de ses clients.